Dans le sud de la France, en Languedoc, une commune, Saint-Christol, doit sa notoriété à la production de vins, excellents, depuis près d’un millénaire.

En effet, dès la fin du XIIème siècle, en 1193, des textes notent la présence de vignes et l’élaboration de vins par les chevaliers de l’Ordre de Malte.

Cette communauté de moines soldats avait été fondée en Palestine pour maintenir l’ordre et soigner les malades. Elle portait le nom de “Chevaliers Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem”.

Chassés du Moyen Orient par les musulmans au début du XIIème siècle, les moines s’embarquèrent sur des galions et abordèrent les côtes de l’île de Malte, au sud de la Grèce.

 Après des décennies de travail et d’organisation, ils prirent la mer et débarquèrent sur notre littoral, près du port d’Aigues-Mortes.

Délaissant les zones marécageuses du lido méditerranéen, ils s’établissent sur les premiers coteaux, au Nord, dominés par les Cévennes.

Elisabeth et Luc s’installèrent à Saint-Christol, en 1975, sur une propriété de 33 hectares, au point culminant du village, au Domaine de la Coste, sur des terres classées en AOC.

Tous deux descendent d’une longue lignée de familles de vignerons dont la présence en Languedoc est attestée dès le XIIIè siècle, à Mauguio, Assas et Beaulieu.

Sitôt la propriété achetée, Luc et Elisabeth décidèrent de restructurer le vignoble ; ils défrichèrent et replantèrent des cépages endémiques et recommandés pour leurs qualités : Syrah, Grenache, Mourvèdre, Cinsault, notamment.

Design par Brain Factory - Crédits Photos © Olivier Diaz de Zarate et Unsplash

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.